mai 2020

mai 2020

 

 

COVID 19 :

 

les conditions de la reprise au MATERIEL




Les archives du MATERIEL

juillet 2019

mai 2019


avril 2019


novembre 2018


novembre 2017

 

 

 

On négocie pour vous !

 

L'UNSA Ferroviaire vous informe ici .


octobre - novembre 2015

 

X73500, le rappel des propositions de l'UNSA

 

 

 

pour télécharger le document, cliquez ici.


juillet-septembre 2015

Appel d’offre démantèlement TGV A

Une démarche qui trahit les ambitions de la SNCF !


L’été est toujours propice aux mauvaises surprises. Ainsi on apprend par une dépêche AFP du 24 juillet 2015 qu’un  appel d’offre SNCF va être lancé pour déconstruire les 104 rames TGV A.

Cette annonce a de quoi perturber encore plus les agents du Domaine Matériel, ...



Pour lire la suite, cliquez ici !


L'UNSA à l'offensive écrit de nouveau au Ministère !

 

L'UNSA-Ferroviaire milite ardemment depuis de nombreuses années afin que les périodes de travail des "Ex apprentis ou élèves" soient intégralement reconnues valides pour la retraite.

 

L'UNSA, le 24 juillet 2015 après avoir été reçue au Ministère de la Santé, a écrit au Ministre pour connaitre les suites de la réunion du 20 mars 2015.

 

Pour lire la suite, cliquez ici .


Télécharger
STOP à la fermeture de ROMILLY !
Tract - UNSA-Ferroviaire Mai Juin 2015 R
Document Adobe Acrobat 536.6 KB

Télécharger
Tout est dans le titre !
Tract - Le Domaine Matériel doit vivre !
Document Adobe Acrobat 711.5 KB

Déc 2014 - Quoi de neuf pour les ex-apprentis du Matériel ?

L'UNSA Ferroviaire est toujours sur le front sur "l'affaire" des trimestres manquants pour les anciens apprentis et élèves de la SNCF.

 

Pour lire la suite, cliquez ici !



tract_materiel_elections_2014 

Le Domaine Matériel se réorganise vers les Activités. Tout d’abord, les Technicentres de maintenance se mettent au service des Régions, sous le terme de décentralisation, ensuite la Direction du Matériel répartit les départements vers les Activités.

La raison affichée à cette évolution est la pertinence économique pour répondre au mieux aux attentes des Régions et Activités. La conséquence non affichée est la perte de prépondérance de la Direction du Matériel sur son périmètre de responsabilité.

L’équilibre, dans nos métiers qui allient la technique, la SEF et le financier, se trouve ainsi malmené. Notre coeur de métier du Domaine Matériel est également en zone de risque. En effet, les régions se sont organisées en Association pour gérer l’acquisition de matériel ferroviaire neuf.

Potentiellement, le Domaine Matériel risque de perdre son rôle d’expert prescripteur en gestion de projet d’acquisition de matériels neufs.

Il est indispensable que la Direction du Matériel engage sa révolution de palais afin de maintenir sa prépondérance historique en expertise Ferroviaire, dans l’achat de matériel neuf en fonction du besoins de ses clients, jusqu’au démantèlement des matériels roulants, dont elle a jusqu’à ce jour, la gestion d’exploitation et la maintenance au quotidien.
Nous ne pouvons accepter de nous voir réduits au rôle de simple exécutant de service, dans un secteur de plus en plus concurrentiel.

La vision politique a pris le pas sur notre domaine, ainsi que sur notre reconnaissance d’expert en Transport Ferroviaire. Il est donc indispensable que la Direction du Matériel réagisse vite afin de replacer le Domaine Matériel à la place qui est naturellement la sienne.

L’UNSA-Cheminots revendique donc que la Direction du Matériel soit et reste le prestataire incontournable d’ingénierie de maintenance ferroviaire.

La Direction du Matériel doit rester garante d’un haut niveau de sécurité. À cet effet, les Directions Régionales doivent disposer d’un Pôle d’expertise matériel fort, tant sur la SEF, sur la technique matériel, sur les éléments de soutien à la maintenance. Cette expertise est non discutable dans les attendus de mise oeuvre, et permettrait de contrôler efficacement les activités, qui semblent devenues des entités autonomes au sein de la SNCF.
De plus, la Direction du Matériel doit garantir une veille technologique forte, mais aussi un haut niveau de formation des opérateurs de maintenance, des services d’ingénierie et d’appui. Il est indispensable d’avoir des règles de maintenance et des savoirs faire performants pour maintenir en condition opérationnelle les matériels. Ce n’est qu’avec un haut niveau d’investissement que nous serons durablement le leader dans le ferroviaire.

L’UNSA-Cheminots revendique donc un Plan d’Action fort et durable pour maintenir le Domaine sur un haut niveau de performance non discutable.

Bien évidemment, le Domaine Matériel ne pourra exister durablement sans sa composante humaine, des femmes et des hommes acteurs chaque jour de prestations de qualités garantissant la sécurité.

À cet effet, l’Equipe UNSA Matériel vient d’obtenir des avancées fortes sur les parcours professionnels, et ce n’est qu’un début, car le chantier est vaste !
Cette équipe a su travailler et trouver des points de convergence avec 2 autres OS, pour le bien collectif. Nous voulons pour preuve les spécialistes END et les avancées pour les qualifications A, B et C qui étaient oubliées.
D’autres sujets sont encore à traiter pour que les femmes et les hommes du Domaine soient reconnus et valorisés. Nous saurons être convaincants lors des prochains GT Parcours Professionnels pour que vous puissiez envisager votre avenir sereinement. Soyez reconnus pour votre valeur professionnelle et rémunérés comme il se doit. L’avenir ne peut exister sur une base de Low-Cost social.

Plus généralement, notre entreprise est au coeur d’un Projet de Réforme du ferroviaire ayant pour objectif de nous dissoudre afin de nous placer dans un secteur totalement libéralisé et concurrentiel.

Nous sommes unis avec 2 autres OS sur une plateforme revendicative dans l’objectif de défendre nos valeurs de fond, pour nous maintenir à long terme comme l’acteur central du ferroviaire français.
Face aux processus en cours et ceux à venir, l’UNSA-Cheminots et l’Equipe UNSA Matériel revendiquent les points suivants pour l’avenir de notre entreprise SNCF:
  • la SEF doit rester primordiale dans chaque prise de décision,
  • la Direction du Matériel doit rester maître sur les prescriptions des règles de maintenance, sur la SEF, les conditions de réalisation et d’investigation, ainsi que sur la gestion des PRM, sur la standardisation des ateliers de maintenance et de l’outil industriel en général,
  • la répartition des charges travail doit être humainement tenable et répartie sur le territoire, garantissant ainsi une production à long terme,
  • le Domaine matériel doit afficher et mettre en place une véritable politique commerciale, afin d’obtenir des nouveaux marchés en particulier au FRET,
  • les femmes et hommes du Domaine doivent bénéficier équitablement, toutes fonctions confondues, de moyens de travail performants et d’une évolution de carrière juste,
  • le Domaine doit être attractif pour les jeunes ; pour ce faire il est nécessaire de mettre en place une formation pédagogique de qualité, réalisé par nos centres de formation positionnés en centre d’excellence, avec un personnel connaissant parfaitement le domaine, le tout recentré sur notre coeur de métier.
Le 20 Mars 2014, voter UNSA-Cheminots, c'est donner à l'Equipe UNSA Matériel les moyens humains et représentatifs de peser encore plus fort sur l’avenir dans les instances décisionnaires du Domaine Matériel et de votre établissement.